L’actualité du LAM Le cours à l’Observatoire
Historique de Marseille
liens
Mis à jour
le 18/08/17
 Fiches : histoire
 
 Bonne Année !

 

 

 

Grandes Dates

Les grandes dates
annéeévénement
-8000Création du premier calendrier égyptien
-4236Création du calendrier Vague en Egypte; les égyptiens connaissent déjà la valeur 365,25 jours pour l’année.
-3000 à -1000Monuments orientés précisément en fonction du soleil, des étoiles (pyramides d’Egypte, Stonehenge)
-600Thalès pense que la Terre est plate et flotte sur l’eau, sous la voûte du ciel
-530Pythagore suppose la Terre sphérique, entourée de 10 sphères de cristal concentriques, portant les astres. En tournant, ces sphères produisent des notes de musique selon leur taille et leur vitesse ; l’ensemble de ces notes donne un accord parfait. C’est l’origine de la musique des sphères
-450Anaxagore suppose tous les astres sphériques et construit une théorie des éclipses
-280Aristarque de Samos pense que planètes et étoiles tournent autour du soleil. Cette idée, juste pour les planètes, ne sera pas acceptée ; le système géocentrique de Ptolémée sera conservé jusqu’à la révolution copernicienne. Il a pu calculer les distances relatives entre la Terre, la Lune et le Soleil.
-250Erathostène calcule le rayon de la Terre par des mesures d’angle entre Syenne (Assouan) et Alexandrie.
-150Hipparque dresse le premier catalogue d’étoiles ; il les classe en 6 grandeurs selon leur éclat. Son classement est à la base de la notion actuelle de magnitude. Il définit les constellations.
+150Ptolémée décrit son modèle complexe et faux de système géocentrique dans son ouvrage l’Almageste. La complexité n’est pas naturelle, mais lui permettait d’obtenir une approximation acceptable des positions des planètes. Son système représente donc à peu près les mouvements, mais n’explique rien.
900Al-Batani détermine une bonne valeur de la durée de l’année.
900Al-Sufi découvre la galaxie d’Andromède.
1054Une supernova explose ; elle est observée par les chinois qui consignent par écrit ce qu’ils voient (étoile invitée). A l’heure actuelle, il en reste le pulsar du Crabe, et une nébuleuse planétaire.
1252Alphonse X de Castille publie un catalogue de positions d’étoiles, les Tables Alphonsines.
fin XIIIeLes premières lentilles optiques sont taillées par des verriers vénitiens
1543Copernic publie son modèle héliocentrique dans De Revolutionibus Orbium Cœlestium; enfin, la Terre tourne autour du Soleil !
1558Le principe de la lunette est décrit dans un livre publié à Naples par Porta.
1575Tycho Brahé a mesuré les positions de Mars, observée à l’œil nu, avec une précision record de 1′. Il a prouvé que les comètes sont des objets astronomiques et non des phénomènes atmosphériques.
1582Changement de calendrier : on passe du Julien au Grégorien.
1600Kepler, en utilisant les positions notées par Tycho Brahé, et en supposant que Mars parcourait la seule courbe fermée aplatie connue à l’époque, (l’ellipse) a pu formuler les lois du mouvement des planètes. Avec l’héliocentrisme, les lois de Kepler achèvent une description correcte des mouvements dans le système solaire.
1604Construction des premières lunettes par les Hollandais Janssen, et Lippershey ; toutes simples, constituées d’un verre unique en guise d’objectif et d’un autre verre comme oculaire, elles étaient de très mauvaise qualité avec une forte aberration chromatique. Le diamètre était faible, de l’ordre de 5 cm maximum.
1610Galilée utilise une lunette et découvre les cratères de la Lune, les montagnes, et surtout il découvre les quatre principaux satellites de Jupiter, qui porteront son nom : satellites galiléens.Il donne ainsi un argument très fort pour abandonner définitivement le géocentrisme. Il découvre l’inertie.
1647Hevelius établit une carte de la Lune.
fév. 1672Newton présente le télescope qu’il vient d’inventer à la Société Royale de Londres. Le miroir primaire a un diamètre de 37 mm pour une focale de 16 cm ; il est bien sûr de type Newton ! le miroir est naturellement en métal poli.
1676Römer mesure la vitesse de la lumière.
1682Halley montre par le calcul que plusieurs comètes ne sont que des passages successifs de la même (qui portera son nom) et prédit un prochain retour.
1687Newton découvre la loi de la Gravitation Universelle ; il invente une forme de télescope.
1781Découverte d’Uranus par William Herschel.
1814Fraunhofer a découvert les raies d’absorption dans le spectre du soleil, mais n’en connaissait pas l’interprétation.
1842Découverte de la variation de fréquence en fonction de la vitesse par Doppler.
1848Fizeau propose d’appliquer l’effet Doppler à la mesure des vitesses radiales des étoiles.
23 sept 1846Découverte de Neptune par Galle, d’après les calculs de Urbain Le Verrier.
1859Bunsen et Kirchhoff associent les spectres de raie d’absorption aux éléments chimiques qui en sont responsables ; ils en déduisent la composition chimique du soleil.
1864Angelo Secchi comprend que le Soleil est une sphère entièrement gazeuse.
1865Foucault construit le premier télescope à miroir de verre, qui sera installé à Marseille.
1868Découverte par Janssen d’une raie dans le spectre solaire qui ne correspondait à aucun élément connu sur Terre ; Lockyer propose de l’appeler Hélium (de Hélios : Soleil).
1875Découverte de l’hélium en laboratoire.
1905Relativité Restreinte d’Einstein.
1912Vesto Slipher découvre le décalage vers le rouge des nébuleuses (galaxies).
1912Miss Henrietta Leavitt détermine la relation période-luminosité des Céphéides, qui est à la base de la détermination de toutes les distances.
1914Utilisation à Marseille de l’interféromètre de Pérot et Fabry pour mesurer les vitesses des gaz dans la nébuleuse d’Orion ; cet interféromètre avait été inventé à Marseille également quelques années avant.
1915Publication de la Relativité Générale.
1923Hubble trouve une Céphéide dans la nébuleuse d’Andromède, d’où découle la mesure de sa distance. Il obtient 1 million d’années-lumière, ce qui est trop faible, mais indique que c’est un objet hors de notre Voie Lactée.
1929Publication par Hubble d’une relation linéaire entre le décalage vers le rouge et la distance de l’objet. Cette relation avait été trouvée bien avant par Alexandre Friedmann et Georges Lemaître en résolvant l’équation d’Einstein de la Relativité Générale.
1930Bernard Lyot fabrique un coronographe, permettant de voir la couronne solaire en dehors des éclipses totales.
18 fév 1930Découverte de Pluton par Clyde Tombaugh. Considéré comme la neuvième planète du système solaire, Pluton n’est plus aujourd’hui que l’un des plus gros objets de la ceinture de Kuiper.
1948Georges Gamow prédit l’existence du rayonnement fossile cosmologique.
1948Mise en service du télescope Hale du Mont Palomar.
1949Première observation du Soleil en rayons X à l’aide d’une fusée.
4 oct 1957Lancement de Spoutnik 1 et inauguration de l’exploration spatiale.
1961Découverte d’un objet d’allure stellaire, mais présentant une forte émission radio ; cette radiosource quasi stellaire a été nommée Quasar : QUASi-stellAR radiosource.
1968Découverte, par Jocelyn Bell, du premier pulsar dont l’émission radio si régulière a d’abord été confondue avec un message envoyé par des extraterrestres !
20 juillet 1969Neil Armstrong et Edwin Aldrin se promènent sur la Lune, dans la mer de la Tranquillité, pendant que Michael Collins les observe d’en haut. Apollo 11 vient d’inaugurer l’exploration spatiale par l’Homme (des engins automatiques s’étaient déjà posés sur la Lune).
1972Mise en service du télescope Bolchoï de 6 mètres à Zélentchouk.
1976Le rayonnement fossile prévu par Georges Gamow est observé par Penzias et Wilson.
1977Découverte des anneaux d’Uranus, par l’observation d’une occultation d’étoile.
1979Découverte des anneaux de Jupiter par la sonde Voyager 1.
1986Découverte des anneaux de Neptune par André Brahic, par la même méthode d’occultation que pour Uranus.
1990Lancement du télescope spatial Hubble (HST : Hubble Space Telescope).
fin 1995Découverte par Michel Mayor et Didier Queloz, à l’Observatoire de Saint Michel de Provence, de la première planète hors du système solaire.

De nombreuses autres dates sont très importantes, mais elles portent sur des phénomènes physiques qui sortent de notre cadre.

Grands Astronomes

Grands astronomes avant J.C.
nomnaiss.décèsœuvre
Thalès de Millet624560astronome grec. Il a prédit l’éclipse de Soleil du 28 mai 585 avant J.C.
Anaximandre617547philosophe et astronome ionien né à Millet. Il concevait la Terre comme un cyclindre d’axe est-ouest, suspendu dans l’espace. Les étoiles étaient fixées à une sphère tournant autour.
Pythagore569500il fut le premier à penser que la Terre était sphérique et tournait sur elle-même.
Empédocle492440né en Sicile. Il a imaginé les quatre éléments (eau, terre, air et feu) pour expliquer la matière.
Leucippe490?philosophe grec. Il a introduit la notion d’atomes qui sera développée par Démocrite.
Oenopide480?philosophe grec. Il a mesuré l’inclinaison de l’axe de rotation terrestre sur l’écliptique, et a trouvé 24°.
Anaxagore480430philosophe grec. Il pensait que la matière était constituée de graines, qui lui donnaient ses propriétés. En conséquence, les astres devaient être faits de la même matière que la Terre. Il considérait le Soleil comme un énorme rocher chaud et lumineux. Il a compris le mécanisme des éclipses.
Démocrite470380philosophe grec, né en Thrace. Il a montré que les atomes définis par Leucippe étaient la base de toute matière. Il a compris que la Voie Lactée était un grand rassemblement d’étoiles, et que la Lune était semblable à la Terre.
Méton440?astronome grec, né à Athènes. Il a découvert le cycle de 19 ans des éclipses, nommé cycle de Méton. Ce cycle a permis l’élaboration des calendriers lunaires ou semi-lunaires.
Héraclide390320astronome grec. Le premier à considérer que Vénus et Mars orbitaient autour du Soleil. Il a aussi compris que la Terre tourne sur elle-même en 24 heures.
Aristote384322philosophe macédonien, fondateur de l’école péripatétitienne. Il a découvert que le mouvement de chute libre était accéléré.
Callipe370300 
Pythéas330 marin et explorateur marseillais. Il a probablement découvert l’Islande. Il a mesuré la latitude de Marseille (première mesure de latitude connue), et a expliqué l’origine des marées.
Aristarque de Samos310230astronome grec né à Samos. Il a compris la rotation de la Terre sur elle-même et autour du Soleil (système héliocentrique). Il a mesuré la distance de la Terre au Soleil en considérant les phases lunaires.
Erathosthène284192 mathématicien, astronome et philosophe grec, né à Cyrène. Il mesura le méridien terrestre, et l’obliquité de l’écliptique.
Hipparque160126astronome grec qui découvrit la précession des équinoxes
Sosigène90 astronome grec. Il a conseillé Jules César pour l’établissementdu calendrier julien.

Après J.C.

Grands astronomes après J.C.
nomprénomnaiss.décèsœuvre
PtoléméeClaude  Astronome, mathématicien et géographe alexandrin, auteur du système géocentrique, publié dans l’Almageste. Cet ouvrage, dont les bases sont fausses, a été la référence jusqu’à la révolution copernicienne.
Al Battani 855923Astronome et mathématicien né en Anatolie. Il a réalisé des tables de mouvement du Soleil et le da Lune, mesuré la précession des équinoxes. Son œuvre a influencé Copernic.
Al Farghani 805880Astronome persan. Il a travaillé sur l’inclinaison de l’écliptique, les mouvements du Soleil et de la Lune.
RegiomontanusJohan Muller, dit14361476Astronome allemand, né à Königsberg, publia les éphémérides de Nuremberg. Il a décrit très précisément le mouvement des comètes.
CopernicNicolas14731543Astronome polonais, né à Torun. Il démontra que les planètes tournent autour du Soleil et sur elle-même : système de Copernic, décrit dans De Revolutionibus Coelestium Orbium. Ce système est descriptif. C’est Kepler qui donnera les lois du mouvement.
Tycho Brahé 15461601Astronome danois, né à Knudstrup. Excellent observateur, ses mesures de position très précises, en particulier de Mars, ont permis à Kepler d’établir ses lois sur le mouvement des planètes.
BrunoGiordano15481600Philosophe italien, né à Nola. Il affirma que la terre est une planète comme les autres, le Soleil une étoile quelconque, et l’univers infini. Il pensait également que la vie existait sur d’autres planètes. Pour cela, il fut brulé à Rome comme hérétique.
GaliléeGalileo Galilei, dit15641642Physicien et astronome italien, né à Pise. Il est l’un des fondateurs de la méthode expérimentale. Après les hollandais, il construisit une lunette et la tourna vers le ciel. Il découvrit ainsi les satellites de Jupiter, qui tournaient autour d’un autre corps que la Terre. La preuve était donc faite que la Terre n’est pas le centre de l’univers. Pour échapper au bûcher, il dut abjurer ses théories.
KeplerJohannes Kepleris, dit15711630Astronome allemand, né à Weil. D’après les mesures de position de Mars relevées par Tycho-Brahé, il montra que les planètes tournent autour du Soleil sur des orbites elliptiques, dont le Soleil occupe un foyer. Il définit les trois lois dites de Kepler du mouvement des planètes.
ToricelliEvangelista16081647Physicien italien, né à Faenza. Il inventa le baromètre, et montra que la pression de l’air diminue quand on s’élève. Ceci signifie que l’atmosphère de la Terre est limitée.
CassiniJean Dominique16251712Astronome français, né en Italie. Il a découvert Tethys, Dione, Rhea, et Japet (satellites de Saturne), et la division des anneaux qui porte son nom.
HuygensChristiaan16291695Physicien et astronome hollandais, né à La Haye. Il imagina le premier que la lumière était une onde. Il découvrit les anneaux de Saturne.
CassegrainLaurent16291693

Inventeur d’un type de télescope d’usage presque universel aujourd’hui, composé d’un primaire concave, et d’un secondaire convexe.

NewtonIsaac16421727Physicien anglais, né à Wollsthorpe. Il découvrit la décomposition de la lumière blanche. Il fit la théorie de l’attraction universelle, et sa loi est toujours valable tant que les mouvements sont lents devant la vitesse de la lumière.
HalleyEdmund16561742Astronome anglais qui appliqua la théorie de la graviation de Newton au mouvement des comètes ; il montra ainsi que 3 comètes différentes étaient des apparitions de la même, qui fut nommée comète de Halley.
CassiniJacques16771756(Cassini II) Astronome français, fils de Jean Cassini. Il travaillé sur les satellites, sur le méridien, sur l’anneau de Saturne. Auteur de plusieurs ouvrages.
BradleyJames16931762Astronome anglais, né à Sherborne. Il a découvert l’aberration de la lumière et la nutation de l’axe terrestre.
MaupertuitPierre Louis Moreau de16981759Fils d’un corsaire malouin, il a étudié divers domaines scientifiques, dont la biologie. Il est considéré comme un précusrseur en génétique. Mais il a aussi travaillé sur la physique, étant l’auteur du principe de moindre action qui gouverne une grande partie des phénomènes physiques.
EulerLeonhard17071783Mathématicien suisse, né à Bâle. Il formalisa la théorie du mouvement des planètes.
abbé LacailleNicolas Louis de17131762Astronome français, né à Rumigny. Il fit une révision générale du ciel austral.
ClairautAlexis17171765Astronome français, né à Paris. Il détermina la longueur d’un degré du méridien (mesure du rayon de la Terre).
MessierCharles17301817Astronome français. Grand chasseur de comètes, il était parfois géné par des objets d’aspect nébuleux dans le ciel. Pour éviter de les confondre avec une comète, il en a dressé un catalogue qui porte son nom. Le catalogue de Messier est toujours utilisé. Exemple : M 13 l’amas globulaire d’Hercule.
LalandeJoseph Lefrançois de17321807Astronome français, né à Bourg-en-Bresse. Sa bibliographie astronomique (1804) est une chronique de la science de son temps.
HerschellSir William17381822Astronome britanique d’origine allemande, né à Hanovre. Découvrit Uranus en 1781, 2 de ses satellites en 1787, 2 satellites de Saturne en 1789. Il étudia les étoiles doubles.
SaussureHorace de17401799Physicien suisse, ayant travaillé sur de nombreus sujets, en particulier la chalauer. Il a mesuré la pression atmosphérique et la température d’ébullition de l’eau au sommet du Mont Blanc.
BodeJohan17471826Astronome allemand, qui a trouvé une loi empirique donnant les distances des planètes au soleil.
LaplacePierre Simon de17491827Astronome et mathématicien français, né à Beaumont-en-Auge. Il fit la première théorie pour expliquer la formation du système solaire (1796).
PonsJean-Louis17611831Concierge de l’observatoire de Marseille ; formé par le Directeur de l’Observatoire (Jacques-Joseph Thulis), il est devenu le plus grand découvreur de comètes, avec 48 comètes à son actif, dont 18 trouvées à Marseille. Il a été nommé en 1819 directeur de l’obsevatoire de Lucques en Italie. C’est lui qui a découvert la comète d’Encke (nommée ainsi parce que c’est ce dernier qui en a calculé l’orbite).
BesselFriedrich17841846Astronome allemand, né à Minden. Il effectua la première mesure sérieuse d’une distance stellaire.
FraunhoferJoseph von17871826Physicien allemand, né à Staubing. Il étudia les raies du spectre solaire, dit spectre de Fraunhofer.
HerschellJohn17921871Astronome anglais, fils de William, né à Slough. Il construisit un très gros télescope, et étudia les magnitudes stellaires.
Parsons
dit lord Rosse
William18001867Il a étudié le reste de supernova M1, qu’il a nommé nébuleuse du Crabe. Il possédait un télescope de 1,83 m de diamètre, ce qui était très important pour son époque.
DopplerChristian18031853Physicien autrichien, né à Salzbourg. Il étudia les variations de la hauteur d’un son en fonction de la vitesse (effet Doppler). Cet effet se produit également avec la lumière, et donne une mesure de l’expansion de l’univers.
le VerrierUrbain18111877Astronome français, né à Saint Lô. Par le calcul, il découvrit la planète Neptune grâce aux perturbations qu’elle produit sur l’orbite d’Uranus.
FizeauHippolyte18191896Physicien français, né à Paris. Il mesura directement la vitesse de la lumière, et étendit l’effet Doppler à l’optique. Cet effet est nommé effet Doppler-Fizeau
FoucaultLéon18191868Physicien français, né à Paris. Il montra directement la rotation de la Terre par le déplacement de son pendule.
AdamsJohn18191892Astronome anglais qui a envisagé l’existence d’une planète au-delà d’Uranus par le calcul des perturbations.
KirchhoffGustav18241887Physicien allemand, né à Kœnigsberg. Il découvrit, en collaboration avec Bunsen, l’analyse spectrale grâce à laquelle on connait la composition des étoiles.
WolfCharles18271918Découvreur, avec Georges Rayet en 1867, des étoiles massives évoluées à très fort vent stellaire, connues sous le nom d’étoiles Wolf-Rayet.
StefanJoseph18351893Physicien autrichien, né à Klagenfurt. Il est l’auteur d’une loi portant son nom sur le rayonnement des corps chauffés.
SchiaparelliGiovanni18351910Astronome italien qui a observé des structures linéaires sur Mars, qu’il a appellés canali. Une mauvaise traduction en a fait les canaux…
LockyerJoseph18361920Il a découvert l’hélium (avec Jules Janssen), et créé la revue Nature, qui existe toujours et reste une référence scientifique internationnale.
RayetGeorges18391906Découvreur, avec Charles Wolf en 1867, des étoiles massives évoluées à très fort vent stellaire, connues sous le nom d’étoiles Wolf-Rayet.
ViolleJules18411923Physicien français, né à Langres. Il mesura la constante solaire au sommet du Mont Blanc.
MohorovicicAndrija18571936Par l’étude des séismes (notamment celui de Zageb en 1909), il a montré que les ondes sismiques se réfléchissent dans l’intérieur terrestre sur une discontinuité, à la limite entre la crôute terrestre (basalte, granite) et le manteau supérieur (péridotite). Cette discontinuité porte le nom de Moho ; elle est située autour de 35 km de profondeur.
LeavittMiss Henrietta18681921En travaillant sur les Céphéides du Grand Nuage de Magellan, elle a découvert une relation entre la période et la luminosité. Cette relation est à la base de toutes les mesures de distance dans l’Univers, au-delà de quelques centaines d’années-lumière.
HertzsprungEjnar18731967Astronome danois, né à Frederiksberg. Avec Russel, il proposa une classification des étoiles de même type spectral en classes de luminosité, et le diagramme de Hertzprung-Russel, qui explique l’évolution des étoiles.
RusselHenry18771957Astronome américain, né à Oyster Bay. Avec Hertzprung, il est l’auteur du diagramme d’évolution des étoiles. Son diagramme permet aussi de classer les étoiles en naines, géantes et supergéantes.
EinsteinAlbert18791955Physicien allemand, né à Ulm. Auteur de la théorie de la Relativité (Restreinte, puis Générale), il étudia le problème cosmologique. Le Big Bang est une solution de ses équations relativistes. Il étudia aussi la mécanique quantique, et c’est lui qui imagina le photon.
EddingtonArthur18821944Astronome et physicien anglais, né à Kendal. Il a déterminé la masse, la température et la constitution de nombreuses étoiles.
FriedmanAlexandre18881925Théoricien russe. Comme l’abbé Lemaître, il a résolu les équations du champ de gravitation d’Einstein, et trouvé des solutions non stationnaires. Cette grande découverte n’a pas été appréciée à sa juste valeur. Einstein lui-même n’a pas cru à ces résultats, et a introduit la constante cosmologique pour forcer l’existence d’une solution stationnaire. Friedman a démontré un peu plus tard que la solution d’Einstein est instable.
HubbleEdwin18891953Observateur américain ; utilisant les résultats de Miss Henrietta Leavitt, il a trouvé que les nébuleuses spirales sont extérieures à la Voie Lactée. Grâce ensuite aux résultats de Vesto Slipher, il a vérifié en 1929 que les galaxies s’éloignent d’autant plus vite qu’elles sont plus lointaines. Il a interprété ce résultat comme une vitesse de fuite. Mais il n’a pas fait le lien avec le résultat théorique de Friedman et Lemaître, trouvé 10 ans auparavant.
Lemaîtreabbée Georges18941966Théoricien belge. Il a trouvé en 1918 des solutions des équations d’Einstein de la Relativité Générale, qui prévoyaient que l’Univers devait être soit en expansion, soit en contraction. Sa prévision s’est avérée juste quelques années plus tard. Alexandre Friedman était arrivé indépendamment aux mêmes conclusions.
ZwickyFriz18981974Créateur du terme supernova ; il a prédit la formation d’étoiles à neutrons. Il est le premier a avoir envisagé l’existence de matière noire.
JanskyKarl19051950Ingénieur américain, qui a découvert le rayonnement radio-électrique de la Voie Lactée. En observant une période de 23 h 56 minutes, il a montré que la source était en-dehors du système solaire, puis déterminé qu’elle était dans la direction du Sagittaire (centre de la Galaxie).
KuiperGerard19051973Astronome américain, né en Hollande ; il étudia la surface de la lune, découvrit Miranda et Néreide, trouva l’atmosphère de Titan, et imagina une nouvelle ceinture d’astéroïdes, nommée ceinture de Kuiper.
SchimdtBernard  Opticien estonien, inventeur d’un type de télescope à grand champ adapté à la photographie.
BokBart Jan19061983Bart Bok est connu pour sa découverte de nuages nois particulièrement absorbants dans certaines nébuleuses. Ces nuages, connu sous le nom de Globules de Bok, sont très probablement des lieux de formation d’étoiles. Il a également publié un article contre l’astrologie : Objections to Astrology Un asteroïde, 1983 Bok, lui a été dédié, ainsi qu’à sa femme, elle aussi astronome.
TombaughClyde1906 Astronome américain, découvreur de Pluton.
ReberGrote19112002Grote Reber a construit dans son jardin le 1er radio-télescope en 1937. Muni d’un miroir parabolique de 3 m de diamètre, il a pu observer les radio-sopurces les plus brillantes.
FehrenbachCharles1914-Directeur de l’observatoire de Haute-Provence, puis de l’observatoire de Marseille (1948 1971). Il a développé la technique du prisme-objectif, permettant de prendre, en une seule pose, les spectres de toutes les étoiles d’un champ.
Van AllenJames19142006Physicien américain qui a découvert les ceintures de radiation qui entourent la Terre, grâce au premier satellite américain.
GlieseWilhelm19151993

Astronome allemand, surtout connu par le catalogue des étoiles proches qu’il a réalisé (Gliese Catalogue of Nearby Stars). Il a travaillé à Berlin et à Heidelberg. L’étude actuelle des étoiles susceptibles d’habriter des exoplanètes, concernant des étoiles proches, fait un grand usage de son catalogue. Sont également concernées les naines brunes et rouges.

KerrRoy1934-Astronome Néo-Zélandais qui a découvert, en 1963, une solution aux équations de la Relativité Générale expliquant les trous noirs en rotation. On nomme ces objets les trous noirs de Kerr.
KowalCharles1940 Astronome américain, qui a découvert l’astéroïde 2060 Chiron.

Noms des dieux

Utilisés pour nommer les corps célestes :

Dieux tutélaires des planètes
Dieu RomainDieu Grec
MercureHermès
Dieu du commerce, des voleurs et des voyageurs. Fils de Jupiter. Son nom a été donné à la plus proche (et plus rapide) planète du Soleil.Dieu de l’Olympe, fils de Zeus et de Maïa, petit-fils d’Atlas, messager des dieux. Nom donné à une petite planète (astéroïde).
VénusAphrodite
Déesse de l’amour. Nom donné naturellement à la plus belle des planètes (vue de la Terre).Déesse de la beauté et de l’amour. Nom donné à une région de la planète Vénus.
Tellus ou Terra (mater)Gaïa ou Gé
Terre mère, associée à Jupiter (père). Associée aussi à Cérès, déesse de la moisson. Son nom donne l’adjectif tellurique.Gaïa divinité de la terre, épouse d’Ouranos (son fils…), mère des Titans et des Cyclopes. Son nom donne le préfixe géo. Certaines traditions l’assimilent à Chthon, d’où vient l’adjectif chthonien.
MarsArès
Dieu de la guerre et des agriculteurs. La couleur rouge (sang) de la planète Mars lui a donné son nom par association. Cette couleur n’est due qu’à de la rouille…Dieu de la guerre, fils de Zeus et d’Héra. Nom donné à une vallée de débâcle sur Mars.
JupiterZeus
Père des dieux, fils de Saturne qu’il renversa. Vainqueur des Titans, il donna à Neptune la mer, à Pluton l’enfer, et garda la Terre et le Ciel. Premier des dieux, son nom a été donné à une planète très brillante ; c’est aussi la plus grosse, mais ça, les Anciens ne le savaient pas !Dieu suprème, fils de Cronos et de Rhéa, dieu de la foudre. Il détrona Cronos, et s’installa à sa place sur l’Olympe.
SaturneCronos
Père de Jupiter, qui l’a chassé du ciel. Réfugié au Lattium, il y fit fleurir la paix et la prospérité, et enseigna aux hommes l’agriculture. Son règne est nommé l’âge d’or. Saturne est la plus lointaine planète visible à l’œil nu.Fils d’Ouranos et de Gaïa, père de Zeus.
UranusOuranos
Père de Saturne. Nom donné à la 7e planète par Johan Bode en 1781.Fils de Gaïa (sans père).
NeptunePoséïdon
Dieu de la mer, fils de Saturne, frère de Jupiter et de Pluton.Dieu de la mer, habitait un palais au fond des mers.
PlutonHadès
Roi des enfers, dieu des morts. Fils de Saturne et de Rhéa, frère de Jupiter et de Neptune, époux de Proserpine.Dieu des enfers.


 

Satellites

Noms des satellites de Mars
satelliteorigine du nom
PhobosL’un des chevaux qui tiraient le char de Mars. Phobos en grec signifie "la crainte".
DeïmosL’autre cheval qui tirait le char de Mars. Son nom signifie "l’épouvante".


 

Noms des satellites de Jupiter
satelliteorigine du nom
MetisPremière femme de Jupiter. Lorsqu’elle se trouva enceinte, Jupiter la dévora ! Ensuite, Athena naquit par la cuisse de Jupiter…
AdrastéeNymphe Crétoise à laquelle Rhéa confia Zeus enfant.
AmalthéeChèvre qui allaita Jupiter enfant. Une de ses cornes devint la Corne d’abondance.
ThébéeNymphe enlevée par Zeus.
IoFille d’Inachos, aimée par Zeus qui la changea en génisse afin de la soustraire à la jalousie de sa femme Héra. L’ayant malgré tout reconnue, Héra envoya un taon pour la persécuter. Rendue folle par ses piqûres, Io erra autour de la Méditerranée.
EuropeSuperbe fille d’Agenor, elle a été séduite par Jupiter, qui se présenta à elle comme un magnifique taureau blanc. Quand Europe grimpa sur son dos, il partit à la nage et l’entraîna en Crète. Elle lui donna plusieurs enfants, dont Minos, roi de Crète.
GanymèdeBeau jeune homme transporté sur l’Olympe par Zeus, déguisé en aigle. Il devint l’échanson des dieux de l’Olympe.
CallistoSuperbe fille de Lycaon, elle a été séduite par Jupiter. Pour la soustraire à la jalousie d’Héra, celui-ci la changea en ourse.
LedaSéduite par Zeus sous la forme d’un cygne, elle fut la mère de Pollux et d’Hélène.
ElaraUne des maîtresses de Zeus, mère du Géant Titius.
AnankéFille de Zeus et de Thémis, déesse de la nécessité.
CarméNymphe, servante d’Artémis. Mère de Britomartis, dont Zeus, bien sûr, était le père…
PasiphaéFemme de Minos, et mère du Minotaure.
SinopeFille du dieu des rivières Asope, et de Méropée. Elle fut enlevée par Apollon.

Io, Europe, Ganymède et Callisto, dont les noms ont été donnés aux 4 plus gros satellites de Jupiter, découverts par Galilée, sont 4 amours illicites de Jupiter.



 

Noms des satellites de Saturne
satelliteorigine du nom
PanFils d’Hermès et de Dryope. Moitié humain, moitié chèvre, c’est le dieu pastoral.
AtlasL’un des Titans, il portait les cieux sur ses épaules.
PrométéeFrère d’Atlas et d’Epimétée, il offrit de nombreux présents à l’humanité, dont le feu.
PandoreFaçonnée dans l’argile par Hephaestus, à la demande de Zeus, elle épousa Epiméthée. Elle ouvrit la boite qui répandit tous les maux sur l’humanité.
JanusDieu aux deux visages, capable de voir devant et derrière lui en même temps.
EpiméthéeDieu grec aux deux visages.
MimasL’un des Titans, abattu par Hephaestus (ou Arès) au cours de la guerre entre les Titans et les dieux de l’Olympe.
EnceladeL’un des Titans. Il a été écrasé par Athéna lors de la bataille entre les Titans et les dieux de l’Olympe. La terre accumulée sur son corps a constitué la Sicile.
TéthysUne sœur des Titans, femme d’Oceanus et mère de toutes les rivières, et des Océanides.
TelestoL’une des Océanides, nymphes des eaux, filles d’Océanus et de Téthys.
CalypsoFille d’Atlas et maîtresse d’Odyssée.
DionéSœur de Cronos, et mère (par Zeus évidemment…) d’Aphrodite.
RhéaSœur de Cronos, et aussi sa femme… mère de Zeus.
HypérionL’un des Titans.
JapetL’un des Titans.

Les Titans sont les fils d’Ouranos et de Gaïa. Révoltés contre les dieux, ils tentèrent d’escalader le ciel en empilant des montagnes. Ils perdirent cette guerre contre les dieux, et furent finalement foudroyés par Jupiter.



 

Noms des satellites d’Uranus
satelliteorigine du nom
CordéliaFille du roi Lear, dans la comédie de Shakespeare.
OphéliaFille de Polonius, fiancée d’Hamlet dans le drame de Shakespeare.
BiancaPersonnage de "la mégère apprivoisée".
CressidaPersonnage de Shakespeare.
DesdemonaFemme d’Othello dans "le Maure de Venise".
MirandaHéroïne de "la tempête".
ArielEsprit aimable dans "la tempête".
UmbrielEsprit maléfique de Pope.
TitaniaReine des fées dans "le songe d’une nuit d’été".
ObéronRoi des fées dans "le songe d’une nuit d’été".


 

Noms des satellites de Neptune
satelliteorigine du nom
NaïadeNom d’un groupe de nymphes gardiennes des lacs, des fontaines, des sources.
ThalassaDéesse grecque de la mer, mère d’Aphrodite.
DespinaFille de Poséïdon et de Déméter.
GalatéaL’une des Néréïdes, servante de Poséïdon.
LarissaUne maîtresse de Poséïdon.
ProtéusUn dieu grec de la mer, fils d’Océanus et Téthys.
TritonUn dieu de la mer, fils de Poséïdon et Amphithrite.
NéréïdeNom des 50 filles de Néréus et Doris, servantes de Neptune.


 

Noms des satellites de Pluton
satelliteorigine du nom
CharonPasseur des enfers, qui menait la barque traversant le Styx pour amener les âmes vers Pluton.
NyxDéesse égyptienne de la nuit. S’écrit avec i pour ne pas confondre avec l’astéroïde 3908 Nyx.
HydraL’Hydre, serpent-dragon à neuf têtes, gardien du monde souterrain où se trouvent les enfers.
KerbérosChien à trois têtes gardant la porte des enfers. Ils empêchait les damnés de retraverser le Styx pour s’enfuir.
StyxFleuve des enfers, qui les séparait du monde des vivants.



 

Région sur Vénus
régionorigine du nom
IshtarDéesse perse de l’amour.
AphroditeDéesse grecque de l’amour.
SacajaweaIndienne de la tribu des Shoshone, épouse d’un membre de l’expédition chargée de rejoindre la côte Pacifique des USA.



 

Origine des noms de certaines étoiles
nomdénominationoriginesignification
Achernarα EridaniarabeAkher-nahr : le bout du fleuve
Akrabβ ScorpiiarabeScorpion
Albireoβ CygniarabeOiseau
Alcor arabeAl-qûr : le petit cavalier
Aldébaranα TauriarabeAl-dabaran : la suivante (car elle suit les Pléiades)
Alderaminα CepheiarabeAl-deramin : le bras droit
Algénibγ PegasiarabeJenah al-faras : l’aile du cheval
Algolβ PerseiarabeRa’s al-ghul : la tête de démon
Aliothε Ursa MajorisarabeAl’ayyîq : la queue
Alkaïdη Ursa MajorisarabeAl-qà’id : le conducteur, le chef. Autre nom : Benetnasch
Almakγ AndromedæarabeAl-naq : le lynx du désert
Sirrahα AndromedæarabeSirrah (al faras) : l’ombilic (du cheval). Autre nom : Alpheratz
Altaïrα AquilæarabeAl nesr al taïr : l’aigle volant
Antarèsα ScorpiigrecAnti Arès : rivale de Mars (car elle est rouge, et opposée à Mars dans le ciel)
Arcturusα BootesgrecArctos oura : à la queue de l’ourse
Bellatrixγ OrionislatinLa guerrière
Bételgeuseα OrionisarabeIbt al ghul : l’épaule du démon
Cor Caroliα Canes Venaticorum Nom donné par Edmund Halley en hommage au roi Charles II
Denebα CygniarabeAl danahb al dajajah : la queue de la poule (d’après un ancien nom de la constellation)
Deneb Kaitosβ CetiarabeQueue de la baleine
Denebolaβ LeoarabeAl danahb al asad : la queue du lion
Dubheα Ursa MajorisarabeDubb : ours
El nathβ TauriiarabeLa corne
Gemmaα Corona BorealislatinLa perle
Hamalα ArietiarabeHamal : Le bélier
Kiffa australeα LibræarabeAl kaffa : Balance
Kiffa boréaleβ LibræarabeBalance
Kochabβ Ursa MinorisarabeKaucab al Shemali : la planète (étoile) du nord
Markabα PegasiarabeMarkab : Selle
Mérakβ Ursa MajorisarabeMerak al dubb al akbar : les reins du grand ours
Mira Cetiα CetilatinLa Merveilleuse de la baleine
Mirachβ AndromedæarabePagne
Mirzamβ Canis MajorisarabeCelui qui précède
Mizarξ Ursa MajorisarabeLe tablier
Phecdaγ Ursa MinorisarabeFekhdah al dubb al akbar : la cuisse du grand ours
Procyonα Canis MinorisgrecPro (tou) kounos : avant le chien (elle se lève avant Sirius)
Ras Algethiα HerculiarabeL’homme agenouillé
Rasalhagueα OphiuciarabeLa tête du serpentaire
Régulusβ Leo MinorislatinPetit roi
Rigelα OrionisarabeRijil Jauzah : la jambe (gauche) du géant Jauzah
Ruchbachδ CassiopeaarabeRuckbat : Le genou (de la femme sur le trône)
Schéatβ PegasiarabeEpaule
Schédarα CassiopeaarabeSein
Spicaα VirginislatinEpi (de la Vierge)
Unukα SerpensarabeUnuk : Le cou (du serpent)
Vindemiatrixε VirginislatinLa vendengeuse (son lever héliaque correspondait au début des vendanges)



 

Noms des constellations

Le tableau ci-dessous donne les noms des constellations des deux hémisphères, en français, avec le nom latin correspondant, le génitif et l’abbréviation qui servent à désigner une étoile de la constellation.

Exemple : Altaïr est l’étoile la plus brillante de l’Aigle, on la désigne donc par α Aquilæ, ou α Aql.

Constellations de l’hémisphère Nord
FrançaisLatinGénitifAbb
AndromèdeAndromedeAndromedæAnd
BélierAriesArietisAri
BouvierBootesBootisBoo
CancerCancerCancriCnc
CassiopéeCassiopeiaCassiopeiæCas
CéphéeCepheusCepheiCep
Chevelure de BéréniceComa BerenicesComæ BerenicesCom
Chiens de ChasseCanes VenaticiCanum VenaticorumCVn
CocherAurigaAurigæAur
Couronne BoréaleCorona BorealisCoronæ BorealisCrB
CygneCygnusCygniCyg
DauphinDelphinusDelphiniDel
DragonDracoDraconisDra
GémeauxGeminiGeminorumGem
Grande OurseUrsa MajorUrsæ MajorisUMa
HerculeHerculesHerculisHer
LynxLynxLyncisLyn
LyreLyraLyræLyr
PégasePegasusPegasiPeg
PerséePerseusPerseiPer
Petit ChevalEquuleusEquuleiEqu
Petit LionLeo MinorLeonis MinorisLMi
Petite OurseUrsa MinorUrsæ MinorisUMi
ScorpionScorpiusScorpiiSco
TaureauTaurusTauriTau
TriangleTriangulumTrianguliTri

 

Constellations de la zone équatoriale
FrançaisLatinGénitifAbb
AigleAquilaAquilæAql
BaleineCetusCetiCet
Hydre femêleHydraHydræHya
LicorneMonocerosMonocerotisMon
LionLeoLeonisLeo
OphiucusOphiucusOphiuchiOph
OrionOrionOrionisOri
Petit ChienCanis MinorCanis MinorisCMi
PoissonsPiscesPisciumPsc
SerpentSerpensSerpentisSer
SextantSextansSextantisSex
VerseauAquariusAquariiAqr
ViergeVirgoVirginisVir

Pour nos latitudes (43° Nord), toutes les constellations de l’hémisphère nord sont bien sûr visibles, mais certaines constellations australes le sont également. Dans la seconde partie du tableau, elles sont marquées d’un astérisque dans la quatrième colonne.

Constellations de l’hémisphère Sud
FrançaisLatinGénitifAbb
AutelAraAræAra
BalanceLibraLibræLib *
BoussolePyxisPyxidisPyx
BurinCælumCæliCae
CaméléonChamoeleonChamæleontisCha
CapricorneCapricornusCapricorniCap *
CarèneCarinaCarinæCar
CentaureCentaurusCentauriCen
ColombeColombaColombæCol
CompasCircinusCirciniCir
CorbeauCorvusCorviCrv *
CoupeCraterCraterisCrt *
Couronne AustraleCorona AustralisCoronæ AustralisCrA
Croix du SudCruxCrucisCru
DoradeDoradoDoradusDor
Ecu de SobieskiScutumScutiSct *
EridanEridanusEridaniEri *
FlècheSagittaSagittæSge
FourneauFornaxFornacisFor
GirafeCamelopardalisCamelopardalisCam
Grand ChienCanis MajorCanis MajorisCMa *
GrueGrusGruisGru
HorlogeHorologiumHorologiiHor
Hydre mâleHydrusHydriHyi
IndienIndusIndiInd
LézardLacertaLacertæLac
LièvreLepusLeporisLep *
LoupLupusLupiLup
Machine PneumatiqueAntliaAntliæAnt
MicroscopeMicroscopiumMicroscopiiMic
MoucheMuscaMuscæMus
OctantOctansOctantisOct
Oiseau de ParadisApusApodisAps
PaonPavoPavonisPav
PeintrePictorPictorisPic
Petit RenardVulpeculaVulpeculæVul
PhénixPhoenixPhoenicisPhe
Poisson AustralPisces AustrinusPiscis AustriniPsA
Poisson VolantVolansVolantisVol
PoupePuppisPuppisPup *
RègleNormaNormæNor
RéticuleReticulumReticuliRet
SagittaireSagittariusSagittariiSgr *
SculpteurSculptorSculptorisScl
TableMensaMensæMen
TélescopeTelescopiumTelsecopiiTel
ToucanTucanaTucanæTuc
Triangle AustralTriangulum AustraleTringuli AustralisTrA
VoilesVelaVelorumVel
 

La Terre est ronde. Ce fait a été trouvé par quelques penseurs grecs, en se basant sur des observations simples, mais en en tirant le meilleur parti.

- observations nord-sud ; lorsqu’on voyage vers le nord ou vers le sud, l’aspect du ciel change continûment : en allant vers le nord, l’étoile polaire monte vers le zénith, en allant vers le sud au contraire elle descend vers l’horizon. Il existe donc une sphère céleste plus grande que celle que l’on peut voir d’un point de la Terre sans se déplacer, et un déplacement nord-sud change la perspective sous laquelle on voit cette sphère ;

- observations est-ouest ; une éclipse totale de lune par exemple est un phénomène général, visible de tous les points de la Terre ; mais deux observateurs situés à des longitudes différentes l’observeront à des heures différentes (par exemple en début de nuit pour le premier, et en milieu de nuit pour le second situé plus à l’est).

On peut trouver une explication commune à ces deux observations, en considérant que la Terre est une sphère ; tout déplacement, nord-sud ou est-ouest, montrera la voûte céleste sous un angle différent, ce qui se traduit dans un sens par la visibilité de nouvelles étoiles, et dans l’autre par un décalage horaire sur les phénomènes globaux.

L’observation d’une éclipse de Lune montre aussi que l’ombre de la Terre sur la Lune est toujours ronde, pour toutes les éclipses. Là encore, la seule explication acceptable est donnée par une forme sphérique.

Ces éclipses ont donné aux astronomes grecs un renseignement de plus : le Soleil étant supposé très loin, les rayons qui nous parviennent sont grossièrement parallèles ; l’ombre de la Terre au cours d’une éclipse est donc à peu près du même diamètre que la Terre elle-même ; or la Lune y reste plongée assez longtemps, donc est nettement plus petite. Aristarque de Samos a estimé en 250 avant JC qu’elle était 3 fois plus petite (en réalité c’est presque 4 fois, mais l’ordre de grandeur est bon).

A partir de là, on connaissait le diamètre de la Lune comparé à celui de la Terre ; comme on connaissait aussi son diamètre apparent, on en déduisit sa distance. Aristarque a trouvé que la Lune est située à 20 fois le rayon terrestre de nous ; la valeur correcte est 60 fois, l’ordre de grandeur était donc correct.

Mesure moderne de la distance Terre-Lune

Cette mesure est faite par des télescopes Laser-Lune. L’un est situé à l’OHP (Observatoire de Haute Provence), l’autre sur le plateau de Calern, près de Nice. La précision actuelle de la mesure est de quelques centimètres, et descendra bientôt à quelques millimètres.



 

Les grands instruments

nomtypediamètrepoids mobilepayslieualtitudemise en service
Keck 1tél.9,82 m300 tUSAMauna Kea Hawai4.150 m1993
Keck 2tél.9,82 m300 tUSAMauna Kea Hawai4.150 m1996
Large Binocular Telescopetél.2 × 8,40 m350 tUSAMount Graham3.170 m1997
Subarutél.8,30 m500 tJaponMauna Kea4.139 m1999
VLT 1 Antutél.8,20 m400 tEuropeCerro Paranal Chili2.635 m1997
VLT 2 Kuyentél.8,20 m400 tEuropeCerro Paranal Chili2.635 m1999
VLT 3 Melipaltél.8,20 m400 tEuropeCerro Paranal Chili2.635 m2000
VLT 4 Yepuntél.8,20 m400 tEuropeCerro Paranal Chili2.635 m2001
Gémini nordtél.8,10 m342 tinternat.Mauna Kea4.214 m1999
Gémini sudtél.8,10 m342 tinternat.Cerro Pachon2.715 m2001
Monolithic Mirror Tel.tél.6,50 m130 tUSAMont Hopkins2.606 m1996
Magellan Project Itél. 6,50 m130 tUSALas Campanas Chili2.300 m1999
Magellan Project IItél. 6,50 m130 tUSALas Campanas Chili2.300 m2002
Bolshoi Teleskop BTAtél.6,00 m740 tRussieZelentchouk2.070 m1976
Hale Telescopetél.5,08 m530 tUSAMont Palomar1.706 m1948
CFHTtél.3,58 m240 tinternat.Mauna Kea4.200 m1979
NTTtél.3,50 m120 tESOLa Silla2.353 m1989
Yerkeslun.1,02 mUSAWilliams Bay334 m1897
James Licklun.0,91 mUSAmont Hamilton1.283 m1888
C. Donald Shanetél.3,05 mUSAmont Hamilton1.283 m1959
193tél.1,93 mFranceSt Michel de Provence650 m1958
Hooker telescopetél.2,50 m90 tUSAMount Wilson1.742 m1917

Les télescopes Keck sont des miroirs mosaïques de 36 hexagones de 1,80 m chacun. Ils constituent un miroir hyperbolique ouvert à f/1,75. Les deux télescopes sont placés à 85 m l’un de l’autre.

Le Large Binocular Telescope est constitué de deux télescopes identiques placés à 14,40 m l’un de l’autre, dans une même monture. Le poids de cette monture à deux miroirs est de 350 tonnes.

---=OO=---