L’actualité de l’OAMP Le cours à l’Observatoire
Historique de Marseille
liens
Mis à jour
le 10/09/16
 Les géantes rouges
 

Définition

Les géantes rouges sont les étoiles qui ont terminé la fusion centrale de l’hydrogène, et fusionnent l’hélium en leur centre.

Leur cœur est beaucoup plus compact et chaud que celui d’une naine. Leur enveloppe, beaucoup plus chauffée par le bas, est très dilatée, ce qui justifie le qualificatif de géante. La surface de l’étoile (sa photosphère) est donc très éloignée de la source de chaleur. Elle est de ce fait relativement froide, ce qui lui donne une couleur rouge.

La longévité des géantes rouges est très faible, comparée à celle d’une naine.

La gravité dans les régions centrales est beaucoup plus forte. Pour maintenir l’équilbre, production d’énergie beaucoup plus importante ⇒ longévité beaucoup plus faible.

Bételgeuse

Bételgeuse est une supergéante rouge très belle à l’œil nu. Elle se trouve dans la constellation d’Orion, à près de 600 AL de nous, et montre une belle coloration (pour se souvenir quelle est Bételgeuse, il suffit de penser que Bételgeuse, dont le nom commence par B, est Rouge, alors que Rigel est Bleue). Bételgeuse est 10 fois plus massive que le Soleil.

Dans un télescope normal, il est impossible de résoudre sa surface, mais avec l’interférométrie on peut maintenant l’imager, à faible résolution encore. On a donc pu mesurer directement son diamètre, et trouvé qu’elle est 600 fois plus grosse que notre Soleil.


Surface de Bételgeuse photo HST crédits A. Dupree, R. Gilliland

Observée en radio à 7 mm, sa surface montre de grands panaches convectifs qui s’élèvent à grande hauteur dans l’atmosphère.

---=OO=---