Mis à jour le 17/08/17   
Stéréocomparateur
 

 

L'animation ci-dessous montre ce qu'on pouvait voir dans un stéréocomparateur (blink microscope), instrument d'optique utilisé longtemps pour comparer rapidement deux images du ciel prises à des instants différents. Les points brillants sont des étoiles, à l'exception de l'un d'entre eux, qui est l'image d'un astéroïde.

La machine affiche alternativement les deux images à comparer, mais non superposées (telles qu'on les place dans l'appareil). Il faut tout d'abord régler la position des deux photos, en utilisant les curseurs "horizontal" et "vertical". En agissant sur le premier, on doit obtenir un mouvement strictement vertical de l'image (le décalage horizontal est alors annulé). On agit ensuite sur le second pour obtenir la stabilité de l'image.

Lorsque ceci est réalisé, un point reste mobile : c'est l'astéroïde ! Il apparaît clairement. Les deux photos ont été prises à 24 heures d'intervalle par exemple, et dans ce laps de temps l'astéroïde s'est déplacé.

On voit son image sauter d'une position à l'autre.

Cette animation montre qu’il est facile aujourd’hui de faire la même chose avec un petit programme. Qui plus est, l’alignement des deux images peut être fait automatiquement, et la découverte des points mobiles aussi par voie de conséquence. C’est ainsi que sont réalisés de nos jours les surveys destinés à la recherche des astéroïdes, en particulier des géocroiseurs potentiellement dangereux. Un télescope automatisé fait des photos numériques du ciel chaque nuit, un programme les aligne et les compare, et émet une alerte si un point mobile inconnu apparaît. Tant qu’à faire, une fois un objet mobile trouvé, il est facile d’en déduire les coordonnées, et de rechercher dans une base de données des astéroïdes référencés (dont l’orbite est connue), si c’est l’un d’eux ou un objet nouveau !

---=OO=---